Le médiateur souhaitant être certifié doit se présenter à l’IFCM par une profession de foi écrite et justifier des éléments suivants:

  • une formation agréée,
  • une expérience de 7 médiations minimum dont 3 dans l’année, attestée par des évaluations a posteriori des utilisateurs de la médiation, qu’ils soient parties, avocats ou observateurs. S’il atteste de plus de 20 médiations, il peut prétendre à la certification IMI.
  • un référent qui analyse ces évaluations, peut interroger les personnes, et réfléchit avec le médiateur quant aux formations continues et analyses de pratiques que celui-ci devra suivre chaque année,
  • le choix d’un code de déontologie
  • une attestation d’assurance RC professionnelle.

En outre, le médiateur passe deux types de test:

  • un test écrit, sous forme de QCM d’une cinquantaine de questions, portant sur les thèmes de questionnement suivants:

– Avant médiation,
– Présentation,
– Indépendance,
– Neutralité,
– Impartialité,
– Confidentialité,
– Respect du droit,
– Equité,
– Volonté des parties,
– Accord final,
– Processus.

A l’intérieur de ces thèmes les problématiques suivantes sont également abordées:
– Indépendance vs Réalité des situations
– Neutralité vs Recours à l’équité
– Impartialité vs Intérêt de la proximité
– Confidentialité vs Exceptions de circonstances
– Respect du droit vs Espaces de créativité
– Equité vs Libre-arbitre des parties
– Volonté des parties vs Volontarisme du médiateur
– Médiation vs Conciliation
– Présentation – Objectif – Règles – Temps – Etapes.

  • une mise en situation de médiation, sous la forme d’une mise en situation de médiation par un jeu de rôle de 60 mn, en présence d’un jury indépendant constitué d’un chercheur, un universitaire et un médiateur. Les participants à ce jeu de rôle sont composés de deux parties avec ou sans leurs avocats, qui sont joués par des médiateurs professionnels habitués aux jeux de rôles. Son coût est de 250€. Merci de bien vouloir noter que cette mise en situation peut-être filmée, pour servir de support de communication.

 

La certification des médiateurs est valable trois ans.

Une procédure disciplinaire est prévue en cas d’incident grave mettant en cause la déontologie du médiateur. Elle peut aboutir au retrait de la certification et ou de l’enregistrement.
Comment se présentent les fiches d’évaluations ?
La fiche d’évaluation est identique à celle des autres pays adhérents au principe de certification. Elle est adressée aux parties par le médiateur à la fin de la médiation. Le médiateur la transmet à son référent.

Le référent analyse les réponses, fait un résumé du profil du médiateur. Ce référent est une personne connaissant assez la médiation pour la pratiquer ou l’enseigner.
Le médiateur fournira son CV, axé sur la médiation et non ses autres compétences professionnelles. Il décrira notamment son style (facilitateur, aviseur, « accoucheur »…) et les types de médiations sur lesquelles il intervient. Il donnera ses éventuelles spécialités, les éventuels articles écrits sur le sujet de la médiation, le code de déontologie auquel il se réfère.
Ce profil sera accessible sur le site de l’IFCM et inclura les coordonnées du médiateur et de son référent.


Devenir médiateur certifié

Vous souhaitez devenir médiateur certifié ? Envoyez-nous votre demande par internet, en utilisant ce formulaire.

En savoir plus